Hollywood Forever : Se faire une toile au milieu des tombes

Vous êtes cinéphiles et aimez jouer à vous faire peur  ? A Los Angeles, le Hollywood Forever Cemetary est fait pour vous.

La Mecque des amateurs de grand frisson se trouve au cœur de Los Angeles. Le «Hollywood Forever Cemetary», situé sur Santa Monica Boulevard, est en effet un lieu à nul autre pareil. Dans ce parc de 25 hectares, où reposent quelques vedettes de l’âge d’or du cinéma et d’autres célébrités du monde du spectacle, se déroulent chaque été (de mai à septembre) des projections de films en plein air, à quelques mètres des tombes !

Mise en place en 2002 par l’association Cinespia, cette initiative a rapidement trouvé ses adeptes et fait désormais partie de la liste très fermée des «choses qu’il faut absolument faire à Los Angeles» publiée chaque par le guide culturel du magazine LA Weekly, référence en la matière.

Il est vrai que le parc, situé dans le Hollywood District et adjacent aux studios historiques de la Paramount, se prête à merveille à ce type d’animation.

Toutefois, l’idée lancée il y a dix ans par la direction était tout de même osée. «C’était une manière pour les propriétaires du cimetière de lui donner, paradoxalement, une seconde vie», explique Jay Boileau, en charge de la programmation culturelle. «Après la Seconde Guerre mondiale, suite à une procédure de banqueroute de la précédente direction, le site était tombé dans l’oubli et s’était quasiment retrouvé à l’abandon. C’était un rendez-vous de marginaux, couvert de graffitis et de détritus, où la police intervenait fréquemment. Le tremblement de terre de 1994 détruisit pratiquement la totalité de ce qui avait subsisté. Lorsque les nouveaux propriétaires ont acquis les lieux en 1998, ils ont investi des dizaines de millions de dollars pour le redynamiser et le rendre agréable, en dépit de sa nature. L’idée des projections des films s’est ensuite imposée naturellement, compte tenu de la qualité du parcours des personnes qui y sont enterrées.»

Evidemment, de Poltergeist à ET, en passant par quelques films d’épouvante en noir et blanc, la programmation trouve un écho avec les lieux. Le public peut par conséquent s’offrir une double dose de frissons, mais aussi passer un moment décontracté. «La sélection des projections se fait en partenariat avec l’organisation Cinespia. Des classiques des années 30 aux années 90 sont proposés sur le Fairbanks Lawn, un site situé dans la partie Sud-Est du cimetière. Les spectateurs sont autorisés à amener leur dîner, leurs boissons, leur couverture, et peuvent ainsi passer une soirée inhabituelle.»

A chaque nouvelle saison, appelée à débuter au mois de mai, quelques moments forts sont toujours prévus, à l’image de la diffusion de « Fenêtre sur cour » d’Alfred Hitchcock, « Seven » de David Fincher ou « Les Dents de la Mer » de Steven Spielberg.

Le «Hollywood Forever Cemetary» ne fonctionne cependant pas uniquement en période estivale. Le public peut ainsi le visiter tout au long de l’année, et s’offrir par ailleurs quelques spectacles de qualité (pièces de théâtre, expositions, concerts, etc.) organisés dans les mausolées, ainsi que la loge maçonique.

Preuve de ce dynamisme culturel, le comédien Val Kilmer y est venu jouer sa nouvelle pièce de théâtre en hommage à Mark Twain, tandis que les musiciens Johnny Marr (ancien guitariste des Smiths), Chilly Gonzales, Julia Stone, Bon Iver, Kimbra, Birdy ou Belle and Sebastian s’y sont produits en concert. Peintres, photographes, sculpteurs ou comiques complètent les événements tout au long de l’année, avec en tête le loufoque réalisateur et comédien John Waters, amoureux inconditionnel des lieux…

L’énergie du site se révèle toutefois le mieux du 31 octobre au 2 novembre, lors des célébrations d’Halloween et du Dia de Los Muertos. Les habitants de Los Angeles et une grande partie de la communauté mexicaine envahissent alors les lieux pour une sorte de grand happening décalé, au cours duquel toutes les excentricités morbides sont permises…

Les amateurs de cinéma et les vacanciers français préfèreront sans doute les séances de cinéma mises en place au cours des prochains mois. Avec la possibilité, entre deux séances, d’aller flâner entre les tombes, afin de saluer la plaque de Joe Dassin au cœur du carré israélite… une plaque quasiment anonyme, puisque le chanteur, peu connu aux Etats Unis, n’est même pas mentionné dans la liste des célébrités enterrée dans le cimetière.

 Stéphane Cugnier

Infos pratiques:

Adresse à Los Angeles : 6000 Santa Monica Boulevard, dans le quartier d’Hollywood.

Horaires : 7 heures à 18 heures, du lundi au dimanche.

Les tombes le plus célèbres : Douglas Fairbanks Sr, Tyrone Power, Rudolph Valentino, John Huston, Cecil B. de Mille, Jayne Mansfield, Yma Sulmac, Johnny Ramone et Dee Dee Ramone (du groupe de rock « The Ramones », bénéficiant d’une magnifique statue au cœur du cimetière), Mel Blanc (l’homme aux mille voix des dessins animés Tex Avery), le fameux gangster Bugsy Siegel, Elizabeth Short – plus connue sous son nom de victime démembrée, «Black Dahlia» – et… Joe Dassin !

Plus de renseignements : www.hollywoodforever.com et www.cinespia.org/calendar

 

Article également paru dans l’édition du soir de « OUEST FRANCE » le 5 mai 2014

Article aussi publié sur FRENCHMORNING.COM

http://frenchmorning.com/la/2012/06/06/des-films-au-milieu-des-tombes/

 

Publicités

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s