La folie Harry Potter continue…

L’univers du héros de JK Rowling est toujours accessible aux amateurs de la série littéraire et cinématographique, grâce à l’ouverture des studios Warner Bros. à Watford, près de Londres. 

Les sagas littéraire et cinématographique du plus célèbre des apprentis sorciers a beau être terminée, les fans peuvent prolonger la magie Harry Potter grâce à la visite des studios installés à proximité de la capitale britannique. Ouvert en mars 2012, le « Warner Bros. Studio Tour London – The making of Harry Potter » ne désemplit pas tout au long de l’année. Avec 3500 visiteurs quotidiens en moyenne, les studios, propriété de Warner Bros., ont ainsi dépassé le million d’entrées dix-huit mois plus tard.

Il faut dire que les amoureux du genre peuvent s’offrir une véritable plongée dans l’univers de JK Rowling. Décors, costumes, masques, maquillages, effets spéciaux… tous les éléments originaux créés pour les films ont été assemblés pour recréer le Chemin de Traverse, le bureau de Dumbledore, l’araignée Aragog, les salles de classe, dortoirs et tenues vestimentaires des personnages.

Trois heures de visite sont nécessaires pour en faire le tour, afin de découvrir la maquette géante du château de Poudlard puis de déboucher sur le studio d’effets spéciaux, où l’on peut enfourcher un balai et jouer une partie de Quidditch. Une expérience unique où la magie ne demande qu’à s’exprimer, pour peu que l’on veuille bien conserver son regard d’enfant… Toutefois, la facture peut s’avérer lourde à la fin. En effet, des photos et des DVD de vos exploits sur un balai de Quidditch sont disponibles après un passage dans un  studio avec technologie écran vert, mais il vous en coûtera entre 30 et 80 livres !

Les visiteurs circulent où bon leur semble, à commencer par la grand hall, un décor réalisé pour la première fois lors du tournage du film « Harry Potter à l’école des sorciers » en 2001. Une entrée en matière impressionnante, jusqu’à une sortie en beauté grâce à la découverte de la réplique miniature du château Hogwarts. Entre ces deux points, le pavillon de Privet Drive, la chambre d’Harry sous les escaliers, la chambre des potions du professeur Severus Rogue, le costume d’Hagrid ou encore le salon de la famille Weasley (et son tricot qui fonctionne tout seul), raviront les spécialistes.

A la fois improbable et fascinante, cette visite reste difficilement descriptible, d’autant que les studios ne cessent de faire évoluer les décors et la animations. Ainsi, de novembre à janvier, une présentation de « Poudlard sous la neige » était assurée, avec décorations festives emblématiques, fabrique de neige artificielle à base de sel dendritique, et même huit gigantesques sapins de Noël dans la grande salle de l’école… Les visiteurs pouvaient notamment découvrir des puddings de Noël et gâteaux glacés, le premier cadeau reçu par Harry à Poudlard, voire même la robe portée par Luna Lovegood lors de la soirée de Noël du club de slug dans le Tome 3, « Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé ».

Bémol cependant, un prix d’entrée très élevé (29£ par adulte et 21,5£ par enfant) et des tickets qu’il est impossible d’acheter sur place. Pensez donc à réserver à l’avance par internet (www.wbstudiotour.co.uk) avant de filer découvrir l’univers magique de JK Rowling du côté de Watford.

Stéphane Cugnier

Article également paru dans « PARIS NORMANDIE » le 16 décembre 2013

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s