Une taverne qui traverse le temps

Lieu improbable au milieu de nulle part, la Cold Spring Tavern offre une vision de l’Amérique profonde et décontractée, où la quête de l’apparence n’est que le dernier des soucis.

Boire un verre, écouter de la musique, déguster un sandwich tri-tip ou un chili maison, discuter avec un inconnu et profiter d’un endroit unique en pleine nature à l’écart des grandes villes, tels sont les plaisirs qu’offre un arrêt du côté de la Cold Spring Tavern. Située à une vingtaine de minutes de Santa Barbara (Californie), en contrebas de la Route 154 en direction de la vallée de Santa Ynez, ce site intemporel offre des plaisirs simples mais ô combien précieux…

Ici pas de clients pendus à leur téléphone portable, pas d’écran de télévision diffusant du sport ou des clips, pas de jeunes gens habillés à la mode et venant pour être vu. Pas de chichis. L’endroit sent la bière, le barbecue et la musique folk. Dans ce bar-restaurant inattendu situé au détour d’une route isolée entre poussière et nature, les clients viennent pour trinquer, discuter et se laisser bercer par le temps qui passe. Une recette qui semble séduire, à en croire la foule qui s’y presse chaque weekend, avec une nette représentation de motards au guidon d’engins plus rutilants les uns que les autres.

Ancien relais de poste et de voyageurs au XIXe siècle, ces cabanes en bois ont été entretenues dans la tradition western. Pas question de céder à la dictature de la modernité. Les habitués y viennent d’ailleurs pour l’authenticité des lieux et pour avoir le sentiment de poursuivre l’histoire américaine des pionniers et des voyageurs au long cours. La famille propriétaire des lieux (depuis près de 70 ans) l’a bien compris et ne cherche pas à modifier le fonctionnement de la Cold Spring Tavern. De fait, les concerts de groupes locaux adeptes de ballades « à l’ancienne », de rock et de country se succèdent pour souligner cet enracinement, quant à la carte du restaurant et du bar, elle propose une nourriture roborative semblable à celle que le relais offrait un siècle plus tôt.

Pourtant, la clientèle ne semble pas s’attarder sur tout cela. Ce qu’elle vient chercher sur place est avant quelque chose d’intangible, d’intemporel. Une ambiance et le sentiment d’être à l’écart du monde et de ses gesticulations. Un après-midi du côté de la Cold Spring Tavern tient autant de la quête spirituelle que du plaisir de rencontrer l’autre. En cela, l’endroit est unique et vous confronte à la Californie, pourtant terre de modernisme, dans ce qu’elle est à de plus simple et de plus naturel.

Stéphane Cugnier

Plus de renseignements : http://www.coldspringtavern.com/

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s