Le Kentucky, berceau de la musique « Bluegrass »

Encore confidentielle en Europe, la « Bluegrass music » s’impose depuis un demi-siècle dans le grand Sud des Etats Unis, sur les terres de la country. Né dans le Kentucky (d’où le nom de cette musique, l’Etat étant surnommé le « Bluegrass State » en référence à l’herbe des prairies prenant une teinte bleutée au lever du soleil) après la Seconde Guerre mondiale, ce style musical trouve ses racines dans la ruralité et la simplicité des instruments.

« La Bluegrass est la fille adoptive de la country », aime à résumer Terry Woodward, l’un des fondateurs du musée dédié à cette musique, à Owensboro. « Elle présente les mêmes composantes, mais sans aucun instrument électrique. La guitare, le banjo, le fiddle (sorte de violon, ndlr), la contrebasse… constituent la base et l’essence même de cette musique. Les premiers jours de bluegrass étaient des fermiers, des ouvriers, des bûcherons… des gens de peu. Leur son vient de leur simplicité et de leur héritage culturel, puisque les influences folkloriques irlandaises et écossaises sont très présentes. »

La particularité de ce genre musical se trouve dans le fait qu’il remonte à un seul homme, Bill Monroe (1911-1996), originaire de la petite ville de Rosine, située à une trentaine de kilomètres au Sud d’Owensboro. Musicien passionné et pédagogue, Monroe a passé sa vie à en poser les bases, puis à le faire vivre dans tout le Sud des Etats Unis, multipliant les concerts, festivals, enregistrements et cours pour les plus jeunes. Un musée lui est entièrement consacré dans sa ville natale.

Particulièrement en vogue depuis le milieu des années 80, la Bluegrass se dévoile sous toutes les coutures dans son musée, ouvert en 1995 dans le River Park Center, dans le centre ville d’Owensboro. Sur deux étages, les visiteurs y découvrent l’histoire de cette musique, à travers panneaux explicatifs, instruments, zones d’écoute, affiches, vidéos et costumes. L’International Bluegrass Music Museum est également le centre du festival ROMP (River of Music Party), organisé chaque année sur les berges du fleuve Ohio le dernier week-end de juin. Près de 25.000 spectateurs s’y pressent durant quatre jours pour écouter les meilleurs groupes, venus de tout le Sud du pays, mais aussi du Japon ou de Scandinavie !

L’évolution de la Bluegrass est loin d’être terminée, puisque celle-ci bénéficiera bientôt d’un centre international de 5000m2 (un projet de 15 millions de dollars), toujours à Owensboro, dont l’ouverture devrait avoir lieu l’année prochaine. Outre l’histoire de ce style, de véritables sessions de formation, ainsi que des studios d’enregistrement, seront proposés.

Et si la musique Bluegrass parvient à remplir votre âme musical, sachez qu’au mois de mai Owensboro se propose aussi de remplir votre estomac, grâce au plus important festival de barbecue de tout le Kentucky !

Stéphane Cugnier

En savoir plus : http://www.bluegrassmuseum.org ; http://visitowensboro.com/

Festival ROMP : http://www.rompfest.com/

Bill Monroe : http://www.visitohiocountyky.org/billmonroe.html

Barbecue festival : http://bbqfest.com/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s