A Memphis, le fleuve Mississippi se traverse aussi à pied

Enjamber le Mississippi et s’offrir une vue générale sur le Tennessee d’un côté et l’Arkansas de l’autre, est désormais possible, grâce au plus long pont piéton ouvert en 2016.

Du Minnesota aux Nord des Etats Unis, jusqu’en Louisiane et le Golfe du Mexique au Sud, le fleuve Mississippi s’étire sur plus de 3780 kilomètres, traversant plusieurs Etats. Si de nombreux ponts routiers et ferroviaires l’enjambent en différents points de son cours, aucune passerelle piétonne n’avait été imaginée.

Cet oubli a toutefois été réparé en 2016 avec l’ouverture, entre la ville de Memphis (Tennessee) et West Memphis (Arkansas), d’un pont de plus d’un kilomètre et demi de long, permettant aux marcheurs, coureurs, cyclistes ou promeneurs de s’offrir enfin une balade au-dessus du plus célèbre cours d’eau du pays.

Certes Memphis est plus réputée pour son activité et histoire musicale, mais cette passerelle constitue pourtant un petit événement. Baptisée « Big River Crossing », elle participe à la revitalisation et dynamisation des berges, dans un secteur trop longtemps délaissé et souvent gangréné par la criminalité et la drogue. Point central d’un corridor d’une quinzaine de kilomètres reliant les rues principales des deux villes, le pont constitue le trait d’union d’animations telles que le Delta Regional River Park et le Big River Trail.

Surtout, « Big River Crossing » offre un tout nouveau point de vue sur le fleuve, embrassant également les rives de Memphis. Ouvert gratuitement tous les jours de 6 heures du matin à 22 heures, il est rapidement devenu l’un des lieux de sortie préférés des habitants de la région. Mis en valeur par 100 000 ampoules LED, permettant une multitude de configurations d’éclairages colorés, le pont sert aussi à commémorer les événements locaux, s’allumant de manière différente lorsqu’il s’agit de célébrer le festival du Blues, les fêtes du calendrier ou le mouvement des Droits Civiques.

Loin de se limiter à cette passerelle, la revitalisation des berges, que ce soit sur les rives du Tennessee ou de l’Arkansas, s’est accompagnée d’aménagements paysagers et de rénovations des rues à proximité. Envisagé depuis quarante ans, le pont aura coûté plus de 40 millions de dollars, dont 18 millions pour le pont piétonnier en lui-même.

Un coût relativement modeste, pour une réalisation applaudie et immédiatement adoptée par la population, dont l’amour pour la majesté du Mississippi n’en a été que renforcée.

Stéphane Cugnier

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s