« Hearst Castle », un palais au-dessus des nuages

A quelques kilomètres de Big Sur, sur la côte californienne, se dresse l’imposante demeure de l’ancien éditeur de journaux William Randolph Hearst. Un palais méditerranéen extravagant qui attira le gratin de l’âge d’or d’Hollywood.

« Hearst Castle » rime avec démesure. Jugez plutôt : 6300m2, 56 chambres à coucher, 61 salles de bains, 19 salons, 51 hectares de jardins, une cuisine centrale, vingt-deux œuvres d’art exposées (principalement des peintures et sculptures entre les XIVe et XVIIe siècles), une bibliothèque, une immense piscine intérieure, des courts de tennis, une salle de billard,  une salle de cinéma, un terrain d’aviation, et le plus grand zoo privé du monde. A ceci s’ajoute une piscine extérieure, baptisée « Neptune », contenant plus d’un million de litres d’eau !

Pour parvenir à construire cette folle demeure sur le territoire de la petite commune de San Simeon, au sommet d’une colline surplombant l’Océan Pacifique, vingt-huit années auront été nécessaires. Le projet n’aurait toutefois pas été possible sans l’immense réserve financière du commanditaire, William Randolph Hearst. Editeur de journaux (il posséda jusqu’à 28 quotidiens, 18 magazines, une agence de presse et un studio de cinéma), il décida en 1919 de faire construire une maison sur les terres où il aimait à passer son enfance.

Avec l’aide de l’architecte Julia Morgan, première femme diplômée de l’école des Beaux Arts de Paris, le milliardaire imagina un domaine de style méditerranéen, garni d’objets d’art et d’antiquités. Amoureux de son domaine, Hearst le baptisa « La Cuesta Encatada » (la colline enchantée), et y invita tout le gratin d’Hollywood. Charlie Chaplin, Greta Garbo, Cary Grant, James Stewart, les Marx Brothers et Clark Gable en furent des habitués, tandis que le cinéaste Orson Welles préféra s’en moquer, en s’inspirant des lieux pour imaginer le palais Xanadu de son film « Citizen Kane ».

Débauche de luxe autant que gouffre financier, « Hearst Castle » ne put être conservé par les héritiers après le décès du magnat de la presse en 1951. Offert à l’Etat de Californie, le ranch fut inscrit aux monuments historiques en 1972 et est désormais ouvert au public. L’occasion de découvrir ce domaine démentiel, plus fou qu’un décor de cinéma…

Stéphane Cugnier

 

Informations pratiques :

Adresse : Hearst Castle, 750 Hearst Castle Rd, San Simeon, CA 93452

Ouvert tous les jours à partir de 9 heures

Tarif de la visite : 25$ (12$ pour les -12 ans). En été, il est préférable d’arriver très tôt afin d’obtenir des billets pour une visite le jour même. En période de vacances, pensez à réserver au moins deux semaines à l’avance, sur le site internet https://hearst.reserveamerica.com/welcome.do

Pour s’y rendre depuis Los Angeles : Compter 4h15 de route et 375 kilomètres en empruntant l’autoroute 101 vers le Nord qui sillonne la côte pacifique, en passant par Santa Barbara, la vallée de Santa Ynez, San Luis Obispo, Pismo Beach et le joli village de Cambria. Il est aussi possible d’utiliser un trajet un peu plus long (395 kilomètres), mais sensiblement plus rapide (moins de 4 heures), en utilisant les autoroutes 5 puis 46.

Pour s’y rendre depuis San Francisco : Environ 3h50 de route et 390 kilomètres par l’autoroute 101 en direction du Sud, avant de bifurquer sur l’autoroute 46 vers l’Ouest au niveau de la ville de Paso Robles. Il est aussi possible d’emprunter un itinéraire plus spectaculaire et sauvage, en utilisant la Route 1 qui longe la côte en passant par Monterey, Carmel et Big Sur. Mais il faut compter une heure de route en plus, au minimum.

Plus de renseignements : http://hearstcastle.org/

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s